Evaluation Initiale

Lors d’une inscription, une évaluation qu’elle soit statique ou dynamique doit être planifiée, elle permettra à l’enseignant de la conduite de définir un nombre d’heures nécessaires à la formation de nos candidats.

 

Evaluation statique :

Sous forme de test psychotechniques, 19 exercices exécutés en trente minutes environ afin de mesurer le niveau de l’élève sur 12 facultés nécessaires, toutes jugées essentielles à la conduite :

-       Mémoire à court terme

-       Temps de réaction

-       Largeur du champ de vision

-       Evaluation (temps, vitesse, distance)

-       Concentration

-       Obéissance aux règles de circulation

-       Coordination « main-regard »

-       Confiance en soi

-       Changement d’intention

-       Exploration visuelle

-       Partage de l’attention

-       Prévention des risques

 

Cette évaluation permet d’établir le profil de l’élève et d’orienter sa formation pratique. Elle donne un résultat objectif, scientifique et uniforme. Elle ne saurait se substituer aux compétences et à l’expérience de l’enseignant de la conduite, néanmoins constituent une aide précieuse pour mieux connaître les facultés personnelles de chaque élève.

 

Evaluation dynamique :

 

L’heure d’évaluation d’une durée d’1 heure, sera constituée d’une partie théorique et d’une partie pratique.

 

La partie théorique : sous forme de d’échanges, l’enseignant de la conduite pourra estimer le rapport du stagiaire à la conduite (confiance en soi, connaissance du véhicule, expérience, motivation, concentration…).

 

La partie pratique : en dynamique, le formateur pourra évaluer les compétences pratiques de l’élève sous forme d’exercices dans des lieux ouverts ou fermés à la circulation en fonction du niveau de chacun (installation au poste de commande, connaissances des voyants et commandes du véhicule, compétences mécaniques, visuelles…). Il pourra ainsi le guider et lui expliquer les pratiques de bases, tout en analysant sa capacité d’apprentissage.